Transforming information into performance

5 questions à … Karim Laroussi (Responsable du pôle Formation d’Infopro Digital Automotive)

Pouvez-vous vous présenter et nous expliquer quelles sont vos activités au sein de la branche formation ?

Mon rôle consiste à coordonner l’activité du pôle Formation d’Infopro Digital Automotive.  Nous accompagnons les clients dans la mise en place et l’utilisation de leurs outils. Notre mission est principalement dédiée à installer, paramétrer et former  le client à l’utilisation de son nouvel équipement.

Notre offre de formation est divisée en trois grandes catégories, selon la typologie d’activité du client. Tout d’abord, les réparateurs, carrossiers, mécaniciens sont formés aux outils de chiffrage (Atelio Chiffrage et ses déclinaison réseaux), à l’outil de gestion et de facturation (GTA PRO) et aux outils de méthodes et données (Atelio Doc). Les centres autos, quant à eux, sont formés à nos ERP WContact et Winpro Pneus, tandis que les distributeurs sont formés à notre ERP Winpro Pièces. Ces besoins représentent l’essentiel de notre activité de formation.

 

Quels sont les changements liés à la crise Covid-19 que vous avez été menés à opérer ?

La crise du Covid et le confinement ont accéléré le dispositif de formation à distance, que nous avions déjà initié.

En effet, certaines formations étaient déjà dispensées à distance, pour des produits tels que Atelio Chiffrage, Atelio Doc, Ino’Scan ou encore Ino’Check. En revanche, concernant les autres produits, il a fallu nous adapter, revoir notre approche pédagogique, nos plans de formations, afin de pouvoir également effectuer ces formations en ligne, tout en garantissant le même niveau de qualité que pour une formation effectuée sur site.

Afin d’offrir à nos clients une expérience pédagogique des plus agréables, nous avons organisé nos sessions de formation en demi-journées et les avons divisées en plusieurs modules. Le contenu des formations a été adapté afin d’être plus interactif, avec des quizz et des enquêtes de satisfaction. Nous avons également profité du confinement pour offrir à nos clients des formations de perfectionnement de 2 heures. Ces formations à distance ont été d’une grande utilité pour eux et très appréciées.

Par ailleurs, nous avons observé une nette amélioration de notre productivité et de la disponibilité des formateurs. La formation à distance permet de supprimer le temps de déplacement et d’avoir plus de flexibilité horaire avec le client.

Avez-vous eu des retours de la part de professionnels de l’après-vente, quels est leur ressenti ?

Dans l’ensemble, les clients ont été surpris par la qualité et l’efficacité des formateurs, notamment en ce qui concerne leur rapidité d’adaptation.  Nous continuerons à améliorer nos programmes de formation, en adaptant leur contenu au fur et à mesure et en les rendant aussi ludiques possible. Nous allons nous servir de toutes les ressources offertes par les outils numériques, qui nous auraient été plus difficiles d’utiliser auparavant.

Comment voyez-vous ces nouvelles façons de procéder, quelles perspectives offrent-elles?

Nous entrons complètement dans une nouvelle ère de formation, où la distance deviendra la norme. Les outils dont nous disposons aujourd’hui nous permettent de réaliser pleinement ce type d’intervention, comme la prise de contrôle à distance. Cette évolution ne peut qu’être à notre avantage.

Le mot de la fin par Daniel Roy, Directeur Délégué d’Inovaxo

Bienvenue dans une nouvelle ère, nous avons accompli en deux mois ce qui aurait pu prendre quelques années. La période du confinement aura été un accélérateur pour la formation à distance puisque nous avons pu démontrer à nos clients qu’elle est une alternative satisfaisante à la formation sur site. Nos formateurs ont su s’adapter avec une grande agilité. La technologie étant là pour nous épauler, celle-ci nous a permis de réaliser ces changements très rapidement.